Glaucome.net

Accueil > Information professionnelle > Près de 10 % des marocains ont un syndrome pseudo-exfoliatif à l’âge de la (...)

Près de 10 % des marocains ont un syndrome pseudo-exfoliatif à l’âge de la cataracte

mercredi 6 mai 2009

Le syndrome pseudo-exfoliatif (SPE), caractérisé par la production de matériel fibrillaire, est une atteinte dégénérative systémique fréquente dans certaines ethnies, et il est acquis qu’un glaucome exfoliatif est susceptible de survenir dans un tiers des cas de SPE. L’analyse rétrospective des données d’examen des 837 patients pris en charge, de janvier à juillet 2004 au CHU Hassan II de Fès (Maroc), en vue d’opérer la cataracte, a mis en évidence un SPE dans 9,8 % des cas (82 patients ; âge moyen : 69,3 ans). La prévalence du SPE est apparue positivement liée à l’âge (p = 0,02) et le syndrome a été plus souvent noté en cas de cataracte très avancée (p < 0,001). Le glaucome, les cardiopathies et les accidents vasculaires cérébraux ont été significativement plus fréquents en cas de SPE (p = 0,0003, p = 0,02 et p = 0,007, respectivement) et la pression intra-oculaire moyenne de ces patients est apparue significativement plus élevée que celle des autres candidats à l’intervention (17,7 ± 6,4 mm Hg vs 14,3 ± 2,9 mm Hg ; p < 0,001). Les complications opératoires ont été plus nombreuses en cas de SPE (14 [17 %] vs 58 [6,9 %]).

Benatiya Andaloussi I et al. Le syndrome pseudo-exfoliatif chez les patients marocains programmés pour chirurgie de la cataracte. Bull Soc belge Ophtalmol 2006 ;300:57-64.