COCNet accueil INFORMATION PROFESSIONNELLE

COCNet sommaire secteur professionnel

LE
GLAUCOME

THÈMES ABORDÉS

Epidémiologie
Aravind comprehensive eye survey  
Glaucomes - L’essentiel  
Une atteinte thyroïdienne pourrait être un facteur de risque indépendant de glaucome  
La cornée est plus fine en Afrique du Nord  
En Chine, la pression intra-oculaire semble diminuer avec l’âge  
Le glaucome aux États-Unis [Infographie]
Les grandes études (2/7)
La Haute Autorité de santé appelle des recommandations en matière de glaucome
Les grandes études : OHTS (2/5)
Les grandes études - EMGT (4/5)




Contrat Creative Commons
Cette création MediaMed Publications est mise à disposition sous un contrat Creative Commons

Glaucome et kératoplastie transfixiante : facteurs de risque et résultats à deux ans

18 juin 2012

Le glaucome est une cause principale d’échec du greffon. Un glaucome post-opératoire est survenu dans 160 des 1 848 cas (8,7 %) de kératoplastie transfixiante effectuée à Düsseldorf (Allemagne) entre 2000 et 2005 (dont 48 reprises de la greffe).
L’existence d’un glaucome avant l’intervention a été le principal facteur de risque (62/160). La maladie a été contrôlée médicalement dans la moitié des cas et chirurgicalement pour l’autre moitié (chirurgie filtrante : 16 %, cyclodestruction : 66 % ou les deux : 16 %, implant de drainage et cyclodestruction : 1 %). Deux ans après chirurgie, le greffon de 94 yeux a été clair (59 %) et l’acuité visuelle a été de 20/200 ou mieux pour 77 yeux (46 %) et de 20/50 pour 33 yeux (21 %). K. K. Hubert et al. soulignent l’intérêt d’un suivi attentif de la pression intra-oculaire, notamment la première année après l’intervention, et celui d’une chirurgie filtrante précoce en cas de contrôle médical insuffisant mais leur observation montre que le résultat visuel peut être inférieur aux attentes en dépit d’un greffon clair et du traitement antiglaucomateux.

HG

Hubert KK, et al. Graefe’s Archive for Clinical and Experimental Ophthalmology 2012 ; aop : 10.1007/s00417-012-2065-x.