COCNet accueil INFORMATION PROFESSIONNELLE

COCNet sommaire secteur professionnel

LE
GLAUCOME

THÈMES ABORDÉS

Périmétrie
L’érythropoïétine et le CD44 soluble pourraient être des marqueurs de la progression périmétrique  
Un nouveau système de détection précoce du glaucome  
Peut-on prédire le déficit périmétrique ?  
Fiabilité de la périmétrie  
Gratuit : le Visual Field Digest  
Les nouveautés - 12 octobre 2002 (1/12)
Discomorphologie et périmétrie
Glaucome planche 2
Stratégie rapide TOP en périmétrie automatisée Octopus
La couleur des champs




Contrat Creative Commons
Cette création MediaMed Publications est mise à disposition sous un contrat Creative Commons

Peut-on prédire le déficit périmétrique ?

9 octobre 2007

Kouros Nouri-Madhavi et al. [1] ont comparé trois méthodes de prédiction du déficit périmétrique : un calcul de régression linéaire pour chaque point (CRLP) testé avec l’appareil de Humphrey (programme 24-2, champ complet), la Glaucoma Change Probability Analysis (GCPA) et la méthode employée au cours de l’Advanced Glaucoma Intervention Study (AGIS) [2]. Les données périmétriques de cent cinquante six patients analysés dans l’AGIS ont été utilisées. La dépistage de la progression des déficits à huit ans a été de 35 %, de 31 % et de 22 % pour chaque méthode respectivement. La meilleure corrélation paire a été trouvée entre la CRLP et la GCPA (kappa = 0,58 [DS : 0,07]). Le taux de fausse prédiction à quatre ans et à huit ans a varié entre 1 et 3 % et tous les algorithmes ont un taux peu élevé de fausse prédiction. La prédiction finale de la GCPA a été meilleure à quatre ans que celle de la CRLP (P = 0,001).

Kenri Gracies

Nouri-Mahdavi K, et al. Comparison of methods to predict visual field progression in glaucoma. Arch Ophthalmol. 2007 ;125:1176-81.

Voir aussi :

Manassakorn A, et al. Pointwise Linear Regression Analysis for Detection of Visual Field Progression with Absolute versus Corrected Threshold Sensitivities. Invest Ophthalmol Vis Sci 2006 ;47:2896-903. DOI:10.1167/iovs.05-1079.

[1] Division glaucome, institut de l’oeil Jules Stein, école de médecine David Geffen, université of Californie, Los Angeles, Californie, EUA.

[2] Les grandes études : AGIS.